samedi 16 avril 2011

Peut-on mesurer la profondeur de notre inconscient ?


Bonjour mes lapins tous doux !
J'ai eu un peu de temps pour dessiner entre deux bugs de Word (oui parce que monsieur freeze à chaque fois que je demande à mettre un texte en couleur) !
J'aurais aussi pu appeler cette note "Le racontage de rêve, ou comment se sentir con à cause de la profondeur nulle de son inconscient" ^^"

J'y retourne maintenant, à bientôt :)


PS : j'ai reçu un mail hier qui me faisait part de ceci :

C'est par ici que ça se passe, et c'est juste aujourd'hui !


3 commentaires:

Burgerzane a dit…

Je trouve que l'angoisse inspirée à tes interlocutrices par le récit de ton rêve est assez bien restituée, on partage leur détresse ! Cheers (&cuousn) ! :)

Iron a dit…

ah zut, plus de bananes...

Alecto Lotha Leys a dit…

C'est que c'est terrible à notre époque de manquer de bananes !